Alcool, drogue & suppléments

Cliquez sur la question qui vous intéresse:

Q: Est-ce que boire de l'alcool me met en danger?

Si vous êtes hémophile, vous devez prendre quelques précautions quand vous buvez de l'alcool - mais pas nécessairement pour les raisons que vous attendez. L'alcool ne perturbe pas seulement le fonctionnement des plaquettes ou agit comme effet anticoagulant, mais peut aussi causer des changements dans le cerveau qui peuvent conduire à des erreurs de jugement, une perte de coordination, une vision floue et peut ralentir le temps de réaction. Ces effets sont susceptibles de causer des accidents et blessures, et si vous êtes en difficulté, vous pourrez plus difficilement demander de l'aide par la suite - injecter votre facteur ou expliquer votre maladie au personnel hospitalier sera beaucoup plus difficile si vous avez trop bu.

L'abus d'alcool à long terme peut également causer des dommages au foie, qui à son tour peut avoir un impact sur la production de facteurs de coagulation et des plaquettes, et la sévérité des saignements peut augmenter.

Si vous prévoyez de boire de l'alcool, il y a certaines choses que vous devez savoir à l'avance. Premièrement, boire avec modération - la plupart des organisations de santé recommandent une consommation d'un ou deux verres au maximum par jour. Ceci est la clé pour éviter les problèmes liés à l'alcool comme la toxicomanie, l'hypertension artérielle, les maladies du foie et de nombreux autres problèmes de santé.

Deuxièmement, assurez-vous auprès de votre médecin que l'alcool n'a aucune interaction dangereuse avec les médicaments que vous prenez. Si vous les mélangez avec de l'alcool, de nombreux médicaments en vente libre ou sous prescription - médicaments pour le rhume ou les allergies jusqu'aux antidépresseurs et les analgésiques - ne peuvent tout simplement pas être mélangés avec les boissons alcoolisées.

Troisièmement, les personnes atteintes de certaines maladies ne peuvent pas du tout boire d'alcool. Si vous avez l'hépatite C, par exemple, l'alcool augmentera significativement le risque de développer une cirrhose et le cancer du foie. Encore une fois, votre médecin peut vous dire si vous devriez éviter complètement l'absorption d'alcool pour des raisons de santé.

Enfin, si vous buvez de l'alcool, prenez vos responsabilités et utilisez votre bon sens pour prendre quelques précautions. Avant de vous rendre dans un bar ou à une soirée, vérifiez que vous avez votre carte d'hémophilie avec vous. Il est également mieux d'être accompagné d'une personne qui est consciente de votre état de santé - et qui sait quoi faire si vous vous blessez.


Q: Je suis tenté de fumer de la marijuana. Est-ce dangereux?

La consommation de marijuana peut considérablement altérer le jugement, entraîner une perte de coordination et fausser la perception - ce qui causera probablement des blessures physiques. De plus, les personnes qui fument la marijuana peuvent souffrir des mêmes problèmes respiratoires qui affectent les fumeurs de tabac, y compris un risque accru d'infections pulmonaires.

Si vous êtes tenté d'expérimenter de la marijuana, vous devez être conscient des risques que vous prenez, et faire en sorte que vous soyez avec quelqu'un qui sait quoi faire si vous vous trouvez en difficulté.


Q: Quel sera l'effet du tabagisme sur moi?

Le tabagisme est mauvais pour vous pour différentes raisons, bien qu'il ne constitue pas une menace unique pour les personnes atteintes d'hémophilie. Fumer peut entraîner un certain nombre de cancers et est une cause importante de maladies cardiaques, et peut aussi conduire à des maladies respiratoires comme l'emphysème.

Q: Les suppléments naturels peuvent-ils être dangereux pour les personnes atteintes d'hémophilie?

Vous devriez toujours consulter votre médecin avant de prendre tout supplément naturel. Certains suppléments peuvent modifier le fonctionnement de votre foie et affecter la manière dont votre sang coagule.

Votre prestataire de soins peut vous fournir une liste complète des suppléments que vous devriez éviter, mais les plus courants sont entre autres: le ginseng, la digitale (digitalis), l'échinacée, le Ginkgo biloba, l'Hydroxycut et le Goldenseal. Une autre préoccupation, c'est que beaucoup de suppléments ne sont pas réglementés par les organismes de réglementation tels que la Food and Drug Administration (FDA) ou l'Agence Européenne du Médicaments (EMA), ce qui rend difficile le fait de savoir ce qu'ils contiennent.


 

Conclusion

De nombreuses organisations fournissent des informations sur l'alcool et la drogue.

Faites toujours attention aux lois locales régissant la consommation d'alcool, de marijuana et de tabac.